Le pouvoir d’attraction de l’Art

Montpezat

Montpezat

Alors que j’étais chez Emmaüs mon regard s’est porté sur un tableau attiré comme par une sorte d’aimant. Je me suis rapprochée pour détailler ce tableau. Je me suis donc penchée sur cette question:

pourquoi tant d’attrait porté à ce tableau? Était-ce le choix du thème, la technique de peinture (l’aquarelle), le choix des couleurs, ou simplement un ensemble? Mon imaginaire m’a sans doute transportée vers un autre siècle, avec ce questionnement: qui était ce couple?

Qui a été le commanditaire? Le mystère demeure aussi  quant à la biographie du peintre Montpezat (Henri d’Annecy Comte de Montpezat?) malgré mes recherches.

Montpezat

 

J’avais déjà acquis des dessins de cygnes sans doute là aussi aiguillonnée par mon imaginaire et mon attirance pour les légendes.

Peintures-cygnes

 

 

Peintures-cygnes

 

Berlin - l'Île des morts - 3ème version - 1883

J’ai déjà ressenti une fascination pour des tableaux comme « l’île des morts » de Böcklin et dans mes recherches j’ai constaté que ce tableau avait impressionné et inspiré beaucoup de monde.

 

 

Pourquoi « La Joconde » attire tant les foules? Est-ce la notoriété ou simplement le sourire énigmatique de Mona Lisa? Que ressentent les amateurs de « Modigliani » ou ceux de « Michel-Ange » (notamment dans la chapelle Sixtine)? Certains s’attarderont devant des tableaux des préraphaélites ou des impressionnistes, un « Picasso » ou un « Dali », des fresques de Pompéi ou des mosaïques…. Les choix artistiques sont tellement vastes qu’il est difficile de  chercher toutes les raisons quant au choix de ce qu’on aime ou pas, car ce n’est parfois qu’une émotion ressentie.

Alors que nous visitions un musée en Suisse, nous avons  vu un groupe de gens assis sur des chaises et leur conférencière debout face à un grand tableau  de couleur blanc cassé uniformément, sans aucune autre expression de couleur, sans le moindre graphisme. Je suis vraiment restée perplexe. Que pouvait-on apprécier d’une telle peinture? Nous avons continué notre parcours dans ce musée et sommes revenus à ce tableau, et tout ce petit monde était encore là!!! Vraiment je n’ai  été ni une « amatrice éclairée », ni une admiratrice mais  je suis plutôt restée incrédule.

Les trois questions Jon Muth

 

J’ai demandé aux amateurs de BD parmi mes proches ce qu’ils retiennent dans leur choix; c’est à la fois le graphisme et l’histoire. Je ne suis pas amatrice de BD mais j’admire ces artistes qui embarquent leurs lecteurs dans leur univers accordant dessins et scénarios. C’est en fait ce qui m’a attirée dans mon livre préféré pour les enfants  « Les trois questions » de Jon Muth qui allie la légèreté de l’aquarelle et un texte inspiré d’une nouvelle de Tolstoï.

Je suis très sensibilisée par ces riches collectionneurs d’Art qui à un moment donné cèdent leur collection à un Musée afin que tout le monde puisse en jouir. L’Art est universel et à chacun d’y trouver ce qui l’intéresse. Ainsi qu’une œuvre d’Art peut fasciner, de même une photo peut captiver et éblouir. La prise de photos s’est banalisée, mais la capture de la photo « exceptionnelle et fascinante » nécessite non seulement la maîtrise technique mais aussi le regard, comme celui du peintre, du sculpteur, du dessinateur… pour transmettre un émotion ou une atmosphère  qui interpelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *