« Revue » de Scottish cottages

North Connel - Ecosse

Je poursuis le parcours « locatif » écossais qui nous a permis de découvrir l’Écosse d’Est en Ouest, du Nord au Sud. Chaque région a ses particularités et ses charmes. Notre préférence reste cependant les Highlands (Ouest). Nous avons séjourné sur plusieurs îles: Skye, Seil, Mull, Hébrides extérieures (Lewis, Harris) et en avons visité d’autres (Arran, Islay, Bute, Handa, Iona, Staffa…).

Banf - EcosseNous avons alors dormi dans d’anciennes petites maisons de pêcheurs, de mineurs d’ardoises (Île de Seil), en appréciant le repos malgré des voisines bruyantes, les mouettes. De là nous sommes partis à la découverte des lieux. De grandes balades sur des plages de sable blanc ou le long des falaises, jusqu’à atteindre des phares, des flâneries dans des petits ports colorés, nous ont permis de capturer des milliers de photos, des grandes bouffées d’air marin et de collecter sable, coquillages  et galets. De retour dans le cottage,  j’ouvrais le  carnet de voyage et avec crayons, pinceaux, plumes, sable, prospectus, cartes postales…  je notais et dessinais des impressions et reflets de ces promenades.

 

Nous avons aussi séjourné le long de lochs où nous avons eu la compagnie de moutons,

 

de lapins

 

d’une multitude oiseaux…

 

de chats,

 

et même de cerfs (red deers)

 

By Lochgilphead - Crinan Canal - EcosseLes cottages que nous avons réservés étaient soit dans des hameaux ou petites villes, soit isolés. L’un était situé le long du « Crinan Canal » ouvert en 1801, long de 14,5km. Jules Verne en a fait référence dans son livre « Le  Rayon Vert ». Ce canal évite un long voyage autour de l’extrémité sud de la péninsule du Kintyre. Il comporte 15 écluses, pratiquement toutes les écluses sont manuelles sauf aux extrémités du canal. Actuellement il est emprunté principalement par des embarcations de plaisance.

 

Nous avons pris plaisir à regarder les manœuvres des plaisanciers pour ouvrir et fermer les portes des écluses. Le temps paraissait alors comme suspendu. Nous avons longé aussi les berges de ce canal qui repose dans un décor naturel calme et plaisant. Le matin au lever du soleil la brume apportait une certaine atmosphère propre à l’imaginaire.

 

Arbuthnott - Ecosse

Nous avons dormi aussi dans une ancienne école restaurée.

Nenthorn - Ecosse

Pollo - Ecosse

J’ai voulu surtout trouver des lieux lumineux, c’est ainsi que nous avons résidé dans des cottages  avec des vérandas ou de larges baies vitrées.

 

 

Blairgowrie -Ecosse

Tout un bestiaire estompé figurait sur des stores dans une véranda.

 

 

Je m’inspirais de la décoration intérieure comme des tableaux pour dessiner et enrichir mon carnet de voyage.

 

 

Mais aussi de la vaisselle

 

 

Dessin d'après vaisselle - Ecosse

 

 

Des statuettes ou autres.

 

 

Un cottage très isolé avait un côté zen avec plein de statues de bouddhas et à l’extérieur tous les jours ce sont des petits lapins ,  habitués des lieux, qui apportaient de la vie  dans l’herbe.

 

Nous avons ainsi collecté beaucoup d’impressions, d’images et de photos, parfois assez remarquables comme ces  silhouettes des chevaux  qui se détachaient dans la lumière du soleil couchant.

 

Je termine cet article qui est loin d’être exhaustif,  avec un clin d’œil  quand nous quittions les cottages!!!

Scottish cottage, « sweet home »

The Old Church - île de Skye - Ecosse

Une douzaine de séjours en Écosse nous ont apporté beaucoup de sensations dépaysantes. Ils nous ont procuré plaisir de découvertes, capture de milliers de photos et quelques semaines de détente après  des mois passés au travail, loin de l’affluence et de l’animation parisienne. Nous avons loué une trentaine de cottages mais notre « coup de cœur » s’est surtout attaché à une petite « Old church » (« Auld Kirk ») dans les Highlands, située près d’un loch, qui est à l’origine de cet article (nous l’avons déjà réservée six fois).

 

The Old Church - Ecosse - île de SkyeCette minuscule église, construite au milieu des années 1800 a été ensuite  utilisée comme petite école. Située en contre-bas de la route, on y accède par un sentier. Un antiquaire en a fait l’acquisition, puis l’a restaurée. Il l’a aménagée en un cottage inhabituel et très agréable, l’a convertie en « un charmant refuge romantique pour un couple ». C’est une plongée dans un monde un peu hors du temps.

 

The Old Church -Salon - Ecosse - île de Skye

The Old Church - Ecosse - île de SkyeImaginez une composition semi-ouverte: avec la salle de bains située au milieu, longée de chaque côté par un couloir, menant d’une extrémité le petit salon à l’autre extrémité la cuisine.  Pour parfaire  cette ambiance particulière, matérialisez un escalier en colimaçon métallique ancien qui mène du salon à la minuscule chambre mansardée située au dessus de la salle de bains. C’est ainsi que nous avons découvert  ce lieu, loin de Paris, déconnecté de l’agitation urbaine.

 

Ce qui m’a attirée la première fois c’est la petite véranda que le propriétaire a rajoutée, jouxtant la cuisine. En effet je recherche toujours des endroits lumineux pour pouvoir peindre et dessiner. Ce lieu, de plus, est un havre de paix qui permet aussi de prendre les repas tranquillement.

 

Sculpture -The Old Church - Ecosse

C’est ainsi que tous les jours nous contemplons les reflets et les couleurs du loch changeant en fonction du temps et du ciel, avec une apparence calme ou tourmentée. Je vois aussi une jolie figure féminine  sculptée, blanche, accrochée à une paroi extérieure, face à moi,  qui joue parfois avec les reflets du soleil. Mais marquée par le  temps, elle a été décrochée un jour, sans doute pour être restaurée. C’est alors qu’une autre statue blanche a fait son apparition dans le jardin.

 

Statuette de jardin - The Old Church - Ecosse

 

Banc de jardin -The Old Church - EcosseCette véranda offre aussi une vision sur un petit jardin fleuri où court un ruisseau. C’est là que j’ai découvert une statuette couverte de mousse avant d’accéder au banc niché dans son abri de verdure. Beaucoup de fleurs apportent leurs touches colorées au tableau.

 

Nos voisins extérieurs sont imperturbables face aux intempéries, que ce soient les moutons   qui continuent à paître ou les petits oiseaux qui viennent picorer les graines que leur donne « le maître de céans ». Un chat montre parfois son « minois ».

Chat -The Old Church - Ecosse

 

Moutons -The Old Church - Ecosse

Ce qui est intéressant c’est le côté un peu suranné de ce lieu, avec certains éléments de décoration tableaux mais aussi objets insolites tel que  des bibelots divers et variés et des vieilles tirelires qui ont réveillé mon âme d’enfant et ma joie de dessiner et peindre pour illustrer le carnet de voyages (dont voici quelques images).

 

 

 

 

 

Des livres nous transportent vers un univers composé d’autres images.

 

C’est ainsi que nous avons goûté calme et repos durant nos vacances écossaises estivales. Nous avons apprécié d’autres cottages. Je vais donc poursuivre l’évocation de ce parcours dans un autre article.

The Old Church - Ecosse - île de Skye

Nessie

Urquhart castle

Légende ou réalité? Qui ne connaît pas  le monstre du Loch Ness en Écosse: Nessie? Il  a alimenté l’imaginaire de bien des gens. Il hanterait les eaux de  ce lac d’Écosse depuis le VIème siècle (retrouvé dans « la vie de Saint Colomban », un moine irlandais). De nouveaux témoignages apparaissent au XVIème siècle, puis au XIXème où dès lors il est à l’origine de maints commentaires, articles de journaux, canulars, recherches et expéditions scientifiques (avec radars, sonars…),  photos,  films, dessins animés, jeux vidéo, livres, BD…

D’après tous les témoignages il est décrit souvent comme un gros serpent de mer ou un plésiosaure (grand reptile aquatique) mais dont la crédibilité est fortement mise en doute par la communauté scientifique du point de vue logique et rationnel. La première photo de Nessie, la plus célèbre, date de 1934 et est attribuée au chirurgien Robert Wilson. Elle a immortalisé la légende bien que cette photo ultérieurement s’est révélée être une supercherie. Mystification avérée ou non, bon nombre de photos ont été controversées (troncs d’arbres, remous sur l’eau…).

Nessie-Robert Wilson

Mais Nessie, animal mythique fait partie du patrimoine légendaire écossais. Mythe ou réalité, il attire toujours autant  de touristes espérant l’apercevoir… 1998 serait l’année de sa dernière apparition.

Il alimente le « marketing » et se « conjugue » sous toutes les formes: cartes, peluches, mugs, porte-clefs etc… Donc je n’ai pas échappé à cette « règle » touristique !!!

Nessie-signet

Et je l’ai « croqué dans mon carnet de voyage.

Nessie-carnet de voyage

D’autres se sont prêtés au jeu avec beaucoup d’inspiration pour ce carnet (dessin fort apprécié par ma fille…)

Nessie en vacances

D’abord je vais m’attarder sur le site: le Loch Ness, grand lac des Highlands, long de 39 Km et large de 3 Km (deuxième plus grand lac d’Ecosse après le Loch Lomond), profond de plus de 200 m et le château Urquhart qui domine cette  vaste étendue d’eau. Ce château en ruine a été construit vers 1230 et détruit en 1632, témoin de multiples batailles. Il attire beaucoup de curieux attirés par cette légende de ce Loch Ness mystérieux.

Loch Ness

J’ai même trouvé du sable pour ma collection.

Sable du Loch Ness

Je révèle des photos du monstre que nous avons découvert sur une plage et que nous avons pu photographier sans crainte…

Celui là nous l’avons rapporté dans nos bagages,

Nessie?

contrairement au suivant qui était beaucoup plus encombrant et  qui faisait illusion!!

 

Mais l’Écosse ne se résume pas au Loch Ness, c’est vraiment un pays à découvrir.

 

Mont Saint Michel

J’ai retrouvé quelques photos d’un parcours nocturne au Mont Saint Michel, sauvées de l’inondation de 2006.

Mont Saint Michel

Mont Saint Michel

Balade en train

Ouvrage d'exposition-Orient Express

Lorsque j’étais étudiante, j’ai pris beaucoup de trains pour rejoindre la maison familiale le week-end et dans lesquels je continuais à étudier mes cours. Puis les années ont passé, la voiture a pris le relais.

Il est un train mythique dont j’ai toujours  rêvé et dans lequel je n’ai jamais voyagé: « L’Orient-Express ». Nous l’avons aperçu à Venise.

Orient Express-Venise

Puis nous avons vu sa locomotive, sur le parvis de l’Institut du monde arabe, lors d’une exposition en 2014, consacrée à ce  train de légende.

Orient Express-parvis-IMA

 Ce train a été  conçu par un industriel visionnaire Georges Nagelmackers.

Georges Nagelmackers-Nadar

Nous avons pénétré ensuite dans trois wagons: la voiture-bar-restaurant dite « Train bleu » ,  une voiture-salon « la flèche d’Or » dite « Lalique » et une voiture-couchettes.

Mélange de vitesse, luxe, confort et dépaysement, ce train permettait en trois jours et deux nuits de rejoindre Paris à Istanbul, de découvrir l’Orient, et en empruntant les correspondances du Taurus express, de gagner Bagdad, Tripoli et Le Caire.

Réseau Simplon-Orient-Express en 1930-1931

Il représentait une sorte de passerelle entre l’Occident avec une Europe en plein essor industriel et l’Orient mystérieux qui ouvrait ses portes. C’était un lien entre plusieurs civilisations. Il est parti pour la première fois en octobre 1883. Beaucoup de personnalités l’ont emprunté dont Agatha Christie qui allait rejoindre son mari archéologue à Bagdad et où ils firent leur voyage de noces. Elle s’est inspirée  de la lecture d’une nouvelle dans la presse, pour écrire « Le crime de l’Orient Express » .

Train de luxe, train de rois ou de présidents, il a séduit Léopold II de Belgique, Ferdinand Ier de Bulgarie, Paul Deschanel… On peut retenir aussi des noms comme Mata Hari, Marlène Diétrich,  Lawrence d’Arabie… Il a inspiré artistes, écrivains et poètes,  mais aussi des cinéastes avec des films  « Bons Baisers de Russie »  James Bond et Sean Connery , « Sherlock Holmes attaque l’Orient Express » , « Le crime de l’Orient Express » avec Hercule Poirot …

Orient Express-exposition IMA

 

 

Par contre un voyage avec les trains suisses s’est concrétisé.

Gornergrat

C’est un parcours avec différents trains, qui offre  un spectacle magnifique sur les  montagnes avec des vues spectaculaires sur des glaciers et des vallées de quoi enchanter les photographes.

Chamonix

Le Mont Blanc Express, de Chamonix à Martigny est le premier train à nous faire  découvrir tous  ces paysages de montagne, avec des gorges sauvages, des vallées, des forêts, des torrents…

Le train à crémaillère, le plus haut d’Europe, conduit au Massif du Gornergrat que nous avons eu la chance de photographier avec des jeux de lumière fabuleux et variés qui donnaient une atmosphère par moment surréelle.

Gornergrat

Le Cervin au départ nous a présenté toute sa silhouette particulière pour ensuite se draper de nuages.

Le Glacier Express, « le train rapide le plus lent du monde » , nous entraîne durant 7 heures et demie, vers une découverte panoramique au cœur des Alpes suisses. De St-Moritz à Zermatt,  il traverse 291 ponts, pénètre dans 91 tunnels et passe le col de l’Oberalp.

Le Bernina Express conduit vers les Alpes italiennes. Il passe sur le viaduc   de Brusio, unique, hélicoïdal, constitué de 9 arches, de 110 mètres de long, dont la construction devait permettre de franchir une dénivellation importante.

Viaduc-Brusio-source Wikimédia

Je termine par un train couchettes-wagons lits, à destination de Venise, que nous avons choisi 3 fois. Nous avons préféré ce mode de transport à  l’avion pris à  2 reprises. Certes le voyage en avion est plus rapide mais  il faut prendre un  vaporetto à l’arrivée pour atteindre Venise après une heure de trajet. Par contre  le train part le soir de Paris et le voyage dure toute la nuit. Mais à l’arrivée le matin, la magie peut commencer quand Venise s’éveille avec le lever du soleil; et au retour on jette un dernier coup d’œil en arrière…

Départ de Venise