Un Art de Vie

Un Art de Vie-couverture du livre

Le début de l’histoire du livre « Un Art de Vie » remonte aux années 2003-2004. Sa réalisation a demandé plusieurs mois. J’ai voulu porter un regard sur la vie, mais pas uniquement la mienne mais aussi celle de mes proches,  mes amis, mes patients. Car j’ai été sensibilisée par les situations difficiles dont j’ai été témoin et que j’ai rencontrées. J’ai posé alors par écrit des réflexions sur le parcours de la vie avec ses hauts et ses bas,  lequel s’apparente par certains côtés à l’art, notamment la peinture avec ses jeux d’ombre et lumière, de clair et d’obscur. C’est ainsi que pour chaque pensée j’ai cherché à associer un dessin, mêlant ainsi plume-pinceau. Comme j’ai travaillé principalement auprès d’enfants, j’ai choisi comme fil conducteur, pour illustrer ces propos, une fillette avec ses joies et ses peines, accompagnée de son Doudou et de son Pierrot, en fusionnant ainsi légèreté de l’aquarelle et gravité des propos. Elle m’a aidée ainsi durant tout le parcours de mon livre, pour poser son regard d’enfant sur la vie.

Quand on est parent il n’est pas toujours facile d’expliquer aux enfants ce qui cause des tourments et on n’a pas envie de briser parfois leur insouciance. Ils vont découvrir en grandissant leur propre expérience de vie, laquelle est une grande aventure jalonnée de passages tantôt heureux avec des rires, tantôt douloureux avec des larmes. C’est le mystère d’un devenir et ne dit-on pas « la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie » (André Malraux)!

Non la vie n’est pas « un long fleuve tranquille ». Son cours peut rencontrer des tourbillons et se heurter à des obstacles parfois difficiles à affronter, voire qui semblent insurmontables. Elle peut ainsi s’arrêter brutalement, mais elle réserve aussi des moments fabuleux, comporter des rencontres inoubliables,  et ainsi accrocher ces perles au fil du temps et que l’on voudrait retenir, mais auxquelles il faut s’accrocher quand les passages à vide surviennent.  Il faut apprendre à vivre l’essentiel dans l’instant présent, « carpe diem » (devise qui orne souvent les cadrans solaires) car « hier n’est plus et demain ne sera peut-être jamais ». C’est « un Art de Vie ».

Une réflexion sur “Un Art de Vie

  1. Tu devrais permettre de visualiser quelque pages et textes pour donner envie aux gens de l’acheter à mon humble avis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *