« Un homme de paille »

Suisse

La bibliothèque de mon enfance renfermait des livres de contes et légendes, superbement illustrés, qui émerveillaient mes yeux d’enfant et enflammaient mon imaginaire. J’ai ouvert à nouveau l’un de ces livres « Le magicien d’Oz »,  usé par le temps, et que j’ai relu.

 

 

C’est ainsi que j’ai ouvert une nouvelle page sur l’épouvantail. Au fil du temps je me suis posée pour photographier bien des épouvantails, malheureusement beaucoup de photos ont disparu (dans une inondation).

Suisse

L’épouvantail est un mannequin le plus souvent à l’apparence humaine (parfois animale), recouvert de haillons, chapeauté, retenu par une armature en bois ou en osier, avec le corps rempli de paille. Son rôle est d’effrayer les oiseaux tentés de picorer les graines ou de  dévorer les fruits. Mais si ce leurre peut effrayer les jeunes oiseaux, les plus âgés ne sont pas dupes, ils ne sont pas si « bêtes » et peuvent même narguer l’épouvantail en l’utilisant comme perchoir!!! Mais si l’épouvantail présente des habits amples et déchirés, animés par le vent, l’oiseau le plus hardi peut avoir peur!!!

On retrouve l’épouvantail dans des comptines et dans des adaptations cinématographiques du  magicien d’Oz (notamment la plus célèbre de R. Fleming avec Judy Garland).  Il est dommage qu’à notre époque, des subterfuges plus efficaces utilisés par les agriculteurs les ont remplacés. Ailleurs, comme dans les aéroports, des équipements acoustiques sont utilisés pour   effrayer les oiseaux et les éloigner des zones à protéger ou la fauconnerie pour éviter les collisions avions-oiseaux. Ailleurs encore, le choix pour écarter  « les oiseaux voleurs » porte sur l’usage de  CD suspendus aux branches d’arbres fruitiers, reflétant des éclats lumineux quand ils sont animés par le vent. Il existe bien des festivals et des fêtes de l’épouvantail, comme en Belgique, en Suisse, mais aussi en France dans différentes régions,  de quoi réanimer la créativité des gens qui les fabriquent. Béville-le-Comte  (Eure-et-Loire) se dit « la capitale mondiale de l’épouvantail. A Morges en Suisse une tradition ancienne (basée sur une légende) perdure de brûler le roi des épouvantails lors de la nuit des épouvantails pour célébrer le début des vendanges. L’origine des épouvantails n’est pas vraiment connue mais on en retrouve la trace chez les Égyptiens (pour effrayer des cailles) et les Grecs (pour protéger des vignobles), mais aussi au Japon, en Europe… (pour protéger les récoltes).

Ecosse

L’imagination n’a pas de limites pour fabriquer et habiller des mannequins de toutes sortes donnant une illusion d’épouvantails.

 

Et pourquoi ne pas y ajouter une note d’humour!!

 

C’est ainsi que je termine ce voyage par une note ensoleillée…

Ecosse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *