Pourquoi la Bavière m’a impressionnée?

Neuschwanstein

Depuis longtemps je voulais voir Neuschwanstein et en 1995, c’est dans la brume d’un matin  d’hiver glacé et silencieux que ce château a surgi alors, envoutant et mystérieux.

Neuschwanstein dans la brume en hiverL’intérieur de ce château, insolite, rêve de Louis II de Bavière, est riche en peintures,  imprégné de tout l’univers de R. Wagner.

Après cette brève escapade, tout cela m’a donné envie de rentrer dans l’histoire de Louis II, par la lecture de plusieurs livres, retraçant tout son parcours, son monde artistique et onirique, ses réalisations architecturales…

livres Bavière- Louis II

C’est ainsi qu’un deuxième séjour estival, en Bavière, a permis de suivre le parcours de Louis II: Neuschwanstein, Linderhof, Herrenchiemsee, le site de Falkenstein où il voulait ériger un nouveau château du style de Neuschwanstein. Le voyage s’est terminé au lac de Starnberg « Starnberger See » où il fut retrouvé mort.

Je ne vais pas décrire tous ces lieux qui ont tous une histoire, un passé, à retrouver dans les livres ou sur internet, et tellement d’images à collecter pour les amateurs de photos et de peintures…

Neuschwanstein

Lors d’un déménagement une inondation a détruit bon nombre de nos photos que j’ai tenté de sauver.

Durant ce séjour en Bavière, j’ai découvert la richesse picturale partout dans villes et villages « malerei« ,  avec toutes ces fresques peintes sur les façades des maisons . C’est surtout Oberammergau qui m’a impressionnée, avec ses fresques de contes de fée (comme les maisons du petit chaperon rouge et de Hansel et Gretel), la façade de la maison Pilate avec son trompe-l’œil, des scènes de rue et de la passion du Christ avec de nombreux  motifs chrétiens. C’est un peu une pinacothèque à ciel ouvert comme à Venise autrefois le long du Grand canal…

J’ai essayé de récupérer tristement, quelques photos en les découpant par endroit, en m’inspirant du » scrapbooking ».

J’ai découvert un autre art à Oberammergau: la sculpture sur bois « Holzschnitzerei », que j’ai retrouvée aussi en Autriche et en Suisse allemande.

Ces petites mains, avec leur rôle protecteur sur les enfants, ont été mon premier coup de cœur et le départ d’une collection à la recherche d’autres sculptures sur bois, originales, comme celle du rat de bibliothèque d’après la peinture de Karl Spitzweg « Bücherwurm »

sculpture sur bois Oberammergau

Nous avons vu aussi les églises baroques de Bavière, le musée du violon à Mittenwald en Haute Bavière et beaucoup d’autres endroits très intéressants, divers et variés, selon les aspirations du voyage et les goûts de tout un chacun.

C’est en 1996 à Berchtesgaden, dans les Alpes bavaroises du sud-est de la Bavière, que nous avons goûté au calme et à la sérénité du  « Königssee« , ce grand lac qui conduit à l’église Saint Bartholomä et à des belles randonnées, dominé par le massif du Watzmann. Mais il est un endroit que j’ai aimé particulièrement le « Malerwinkel » point de vue des artistes et immortalisé par des peintres.

Malerwinkel Königssee

Un petite escapade à Salzbourg a permis de découvrir Hellbrunn et son château avec ses jeux d’eau surprenants et amusants « Wasserspiele« , et son théâtre de pierre en plein air « Steintheater« 

Steintheater Hellbrunn

C’est ainsi que j’aime faire partager mes voyages alliant photos, peintures, livres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *