Comment un livre peut amener à découvrir l’île de Staffa?

Staffa et lecture "Le rayon vert" de J. Verne

J’ai été fascinée par le rayon vert au coucher du soleil, aperçu une seule fois en Écosse (parmi 12 voyages et oui toujours pas lassée de l’Écosse!!!).

J.Verne "Le Rayon Vert"Par la suite j’ai lu le Rayon vert de Jules Verne.  Je l’ai fait découvrir à mes proches. Cela nous a conduits vers un nouveau voyage direction les Highlands, pour découvrir les îles de Iona et  Staffa avec sa Fingal’s cave où se termine l’aventure du livre de Jules Verne.

Après avoir suivi les pas de Jules Verne: le canal de Crinan et ses 15 écluses, le golfe de Corryvrekan  grand maelstrom, la ville de Oban… nous avons découvert Staffa. C’est une petite île volcanique, inhabitée, des Hébrides intérieures, remarquable avec ses colonnes de basalte et sa grotte de Fingal.

Fingal's cave Staffa

Cette Fingal’s cave a inspiré Mendelssohn dans l’Ouverture des Hébrides , des peintres comme Turner.

Turner Staffa fingal's cave

J. M. W. Turner, « Staffa, Fingal’s Cave » (1832)

Elle a été une source d’inspiration pour de nombreux artistes, écrivains et poètes et a été visitée par la reine Victoria, le prince Albert…

Nous avons vu 2 fois Staffa; et même par temps gris, une certaine force se dégage de ce site assez fascinant, surtout avec le récit de Jules Verne en tête. Et comme nous à  Staffa:

Ni Olivier ni Héléna n’avaient vu le Rayon-vert….. mais ils ont trouvé le bonheur

Rayon Vert p.259

Staffa Art de Vie

 

 

 

 

« …Puisque nous l’avons trouvé, mon cher Olivier, qu’il nous suffise, et abandonnons à ceux qui ne le connaisse pas, et voudront le connaître, la recherche du Rayon-Vert. »

StaffaStaffa colonnes basaltiques


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *