« Arrêt sur image » d’un buste en pierre

statue Ecosse

Alors que nous roulions tranquillement sur une petite route en Écosse,  j’ai remarqué de drôles de petites statues en pierre qui trônaient sur des portiques à l’entrée d’une propriété isolée. J’ai demandé alors rapidement à ce qu’on s’arrête au plus proche, afin de les détailler et les « croquer » avec mon carnet d’esquisses. L’une d’elle m’a surtout interpellée, avec sa figure moitié animale et moitié humaine, accoudée, paraissant « cool », marquée par le temps avec des oreilles érodées et parée de mousse..

L’autre statue étrange qui semble être « le malin » ne m’attirait pas autant, bien qu’aussi intéressante à dessiner.

Nous avons prolongé notre séjour en Écosse par un petit passage au Pays de Galles. Et alors que nous traversions tout aussi tranquillement une ville, j’ai vu la même statue du chien plus « jeune », haut perchée, posée sur le prolongement du toit d’une boutique de sculptures en pierre (ancienne église).

statue Pays de Galles

J’ai voulu la voir de près. On m’a proposé le même animal, posé à terre, avec les bras croisés, mais l’attrait que j’avais ressenti pour l’autre n’y était pas. C’est donc un jeune homme, alors muni d’une échelle (maintenue ensuite fermement  en bas par une autre personne), qui a été « chargé » de grimper pour me descendre l’autre statue. Je ne « pèse » pas mes mots car, au  vu de ce jeune homme qui peinait à la descendre, celle-ci paraissait bien lourde!!. Mon mari m’a alors chuchoté qu’on ne pouvait pas revenir en arrière et qu’on était obligés de l’acheter…  ce qui était bien mon intention!! Ils s’y sont pris à deux pour la déposer  dans le coffre de la voiture (heureusement garée à proximité), où elle est restée tout au long du reste du voyage, car trop lourde à déplacer (estimée  à plus de 30kg…).

J’avais déjà une idée de son emplacement  et c’est ainsi que tous les jours « Ardlamont » (ainsi nommée comme le lieu où on l’a vu la première fois en Ecosse), surveille la maison par tous les temps, pas encore marquée par le temps qui passe…

Ardlamont

 

Certains la trouvent très laide mais pour moi elle représente une page mémorable de nos balades en Écosse. Elle a donc trouvé sa place ici auprès d’un olivier.

 

 

 

L’Écosse est un pays de légendes: que de photos  prises, de sculptures, de gargouilles, de statues en pierre, en bois…dans les abbayes, les châteaux… ayant trait au grand bestiaire: dragons, griffons, monstres, animaux étranges de toutes sortes…

 

C’est durant notre bref passage au Pays de Galles que nous avons vu le plus de dragons

 

et autres

Je collectionne des serre-livres (autre article à écrire) et je termine par une photo d’un serre-livre venu d’une sculptrice de l’île de Skye  dont j’apprécie le travail.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *