« A la claire fontaine »

Rome - La fontaine de Trévi

M’en allant promener
J’ai trouvé l’eau si belle
Que je m’y suis baigné.

C’est avec cette chanson de mon enfance (peut-être  inspirée d’un poème anonyme du  XVème siècle), que je débute ce nouvel article motivé par les fontaines de Wallace à Paris. Avec les bancs et les escaliers, les fontaines font partie du décor urbain. Mais elles agrémentent aussi des petites places de villages et embellissent des jardins et des parcs, notamment ceux des châteaux. Elles sont le symbole de  l’eau, source de vie. Elles attirent le regard et il suffit de voir tous les amateurs de  photos cherchant le meilleur cadrage et la plus jolie lumière.

Rome - Piazza Navona

 

Sicile - Palerme

 

Paris, comme toutes les grandes villes, s’enorgueillit d’une riche « collection » de fontaines, de même les châteaux aux alentours (Versailles, Chantilly, Fontainebleau…). « Images » typiques de Paris depuis plus d’un siècle, les fontaines Wallace  sont des points d’eau potable publics, en fonte,  mais elles sont aussi présentes dans plusieurs villes du monde (Espagne, Canada…).

C’est le philanthrope britannique Sir Richard Wallace qui finança leur édification. A la suite du siège de Paris lors de la guerre franco-prussienne (1870), puis de la guerre civile (« La commune de Paris »), c’est le chaos avec destruction de nombreux aqueducs. Sir Wallace, parisien d’adoption, fortuné, généreux et altruiste, décida alors de financer des fontaines publiques, pour les gens démunis qui ne pouvaient pas  trouver de l’eau gratuitement. Il confia ce projet à un sculpteur, Charles-Auguste Lebourg car il voulait allier utilité et esthétique. Les emplacements et la couleur verte ont été  choisis pour ne pas rompre l’harmonie avec l’environnement. Les quatre cariatides qui soutiennent le dôme, symbolisent  des qualités et les quatre saisons:  « la Bonté – l’Hiver, la Simplicité – le Printemps, la Charité – l’Été et la Sobriété –  l’Automne ». D’autres éléments, conque et perles incarnent l’ouïe et la parole. La première fontaine date de 1872. Ces fontaines continuent à distribuer de l’eau potable gratuitement (de mars à novembre). Au départ on en comptait 50, actuellement 120 sont éparpillées dans Paris. Dans une chanson « le Bistrot », Georges Brassens y fait référence:

Que je boive à fond
L’eau de tout’s les fon-
tain’s Wallace,
Si, dès aujourd’hui,
Tu n’es pas séduit
Par la grâce.

Au cours de nos voyages, les fontaines ont été souvent dans le viseur de nos appareils photos. Certaines très célèbres, comme la fontaine de Trévi à Rome, datant du XVIIIème siècle, attirent les foules; la coutume est de jeter une pièce de monnaie avec la main droite par-dessus l’épaule gauche , en tournant le dos à la fontaine. Selon la superstition celui qui la lance bien sera certain de revenir à Rome, pour des jeunes mariés c’est le bonheur et la prospérité. D’autres fontaines en Italie (Rome, Florence…), monumentales, représentent de véritables œuvres  d’Art en pierre ou en fonte, d’inspiration variée, mythologique, animale, florale…, symbole de vie et de puissance.

Ces sculptures, immuables, hors  de la réalité du temps qui passe, paraissent figées dans le mouvement comme un « arrêt sur image »; mais le ruissellement de l’eau en cascades, et son bruissement musical, ainsi que les  oiseaux qui s’y posent, leur apportent une certaine âme et la vie. Des musiciens comme Ottorino Respighi se sont inspirés de ces « Fontaines de Rome » pour écrire un poème symphonique.

 

 

 

Ce qui est passionnant dans ce sujet c’est la connaissance de l’historique de chaque fontaine  pour qui s’y intéresse et leur symbole au cours des siècles. Toutes ont leur attrait: qu’elles soient modestes, sans prétention,  dépouillées de tout artifice, ou majestueuses, richement façonnées,  « sculpturales », qu’elles soient isolées sur une petite place de village ou enrichissant un grand jardin ou le parc d’un château, qu’elles soient anciennes ou modernes.

Croatie - Mali Losinj

 

Actuellement fontaines, cascades, jeux d’eau sont conçus par des « fontainiers d’Art » qui façonnent des œuvres complètes mêlant musicalité et  lumière.

France - Bourgogne - Paray le Monial

France - Bourgogne - Cluny

Quelle est l’origine de ce geste, jeter une pièce de monnaie dans une fontaine mais aussi dans un puits ? Peut-être la Grèce antique avec l’obole, glissée sous la langue d’un défunt, qui assurait aux ombres errantes de ces défunts  de traverser le Styx, sur la barque de Charon, pour un repos éternel. Une autre piste remonte à l’antiquité avec des rites païens puis la tradition chrétienne pour honorer Dieu ou un Saint et s’attirer ainsi des bienfaits (santé,  bonheur, sagesse, chance…). La coutume perdure avec le désir de la réalisation d’un vœu.

L’eau est source de vie avec beaucoup de rites et croyances qui s’y rattachent, mais elle peut être aussi destructrice. C’est ainsi qu’elle a emporté bon nombre de nos photos de voyages, mais heureusement  la richesse des images sur internet apportent cette touche de magie permettant de revivre des tranches de vie!!!

Paris -Fontaine Louvois

Je termine cet article par une photo de la fontaine Louvois de Paris que j’ai retrouvée. Réalisée en 1844 par  Louis Visconti à la demande de Louis Philippe, elle rend hommage aux quatre grands fleuves: la Seine, la Garonne, la Loire, la Saône.

Il nous reste pas mal de chemin à parcourir, pour découvrir plus de 200 fontaines à Paris et ailleurs…

2 réflexions sur “« A la claire fontaine »

    • Merci Sylvette de ta fidélité pour la lecture de mon blog.
      Et non il n’y a pas le Rhône, mais j’ai mis la photo de cette fontaine Louvois car les 4 cariatides rappellent celles de Wallace.
      J’avais d’autres photos peu exploitables, qui étaient vraiment sympa, notamment des fontaines des châteaux de Louis II de Bavière.
      C’est « fou » toutes les informations qu’on peut trouver sur internet!!! Écrire un article demande beaucoup de temps de recherches et de rédaction, mais c’est passionnant de pouvoir faire partager tout ce qu’on aime, avec photos et dessins pour agrémenter le thème choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *