Que retenir des couleurs? Au cours des voyages

Tous les voyages apportent leurs couleurs. En Jordanie le désert du Wadi Rum où plane l’esprit de Lawrence d’Arabie, et Pétra, offrent une vaste et merveilleuse palette de couleurs chaudes: rose, rouge, orange, ocre, jaune… et froides: bleu, vert, violet…dues à des oxydes de cuivre, de fer, de zinc et des sulfures (pour qui s’intéresse à la géologie).

Wadi Rum

Pour ceux qui collectionnent les sables comme moi (arénophile), la gamme de couleurs est riche et va du blanc au noir, en passant par le jaune, le rose, le rouge…ce qui donne envie de faire des tableaux de sable en jouant avec toutes ces couleurs. Le désert du Wadi Rum est une vaste étendue de sable chaud, fin, de couleur rose. En Écosse, j’ai ramassé beaucoup de sable, de l’Est à l’Ouest, toujours fascinée par la diversité des couleurs, même sur la même plage, où un sable clair peut se marier à un sable noir. Sur l’île de Skye, la Coral beach qui apparaît être une plage de sable blanc au loin, est en fait une plage de petits coquillages concassés.

L’Écosse, par ailleurs, est riche en couleurs avec toutes ces fleurs, que ce soit au printemps ou en été (rhododendrons, azalées, crocosmia, chardon emblème de l’Écosse…), et la bruyère colore en mauve les collines des Highlands…

Le blanc des moutons contraste avec le vert alentour, les jeux de lumière dans le ciel, au travers des nuages se reflètent sur les lochs et sur les pierres d’une vieille abbaye  et font le bonheur des photographes et des peintres

Sweetheart abbey Scotland

 

ou d’un château en ruine

Morton castle Scotland

Un jour, c’est dans une galerie de sculptures contemporaines en plein air à Caol Ruadh Sculpture Park en Écosse, que j’ai pris plaisir à photographier du verre coloré traversé par la lumière du soleil.

C’est dans un verger en Suisse, que le printemps m’a émerveillée quand des arbres fruitiers en fleurs côtoyaient un tapis de cardamines fleuries, paradis des abeilles.

Madère, l’île des fleurs, offre un grand nuancier de couleurs avec cette richesse florale, que l’on retrouve aussi dans l’Art nouveau avec l’Art du vitrail (comme Tiffany…); mais c’est aussi le Palau de la Musica Catalana à Barcelone qui possède un joyau dans la salle de concert, un grand vitrail au centre du plafond (photo source Wikimédia: Josep Renalias)

Palau de la Música

 

Les couleurs sont aussi dans les mosaïques de Gaudi, et dans la Casa Batllo  et jouent avec  la lumière dans l’escalier et au travers du verre cathédrale.

Mais ce sont aussi toutes les mosaïques ou les fresques que l’on peut découvrir en Italie, en Sicile…. Et ce sont aussi ces marchés colorés avec tous ces étals de légumes, fruits, épices, poissons… quel régal pour les yeux!!!  ou les feux d’artifice qui projettent leurs couleurs lumineuses dans le ciel…

Marché Barcelone

En fait la couleur est partout et attire l’œil du peintre, du photographe et de tous ceux qui s’intéressent à la couleur (nous avons tellement de photos qu’il est difficile de faire un choix pour les articles de ce blog, mais bientôt nous pourrons en diffuser plus sur le site galerie.blueartphoto.fr de mon mari, passionné de photos).

Je termine cet article par une anecdote concernant un étudiant des Beaux Arts qui marquait son état d’âme du jour en ajoutant la petite note colorée vestimentaire, par exemple des lacets jaunes à ses chaussures…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *