L’Écosse, un pays à découvrir!

Ecosse

Après 12 voyages en Écosse je ne m’en lasse pas: les Highlands avec l’île de Skye, les lochs tantôt calmes et lumineux, tantôt gris et sombres, selon le temps et le ciel tellement changeant qui s’y reflète.

Les vieilles abbayes, Les châteaux et leurs légendes, châteaux hantés ( j’avoue je ne jamais vus de fantômes, mais j’en ai imaginé un!!).

J’ai découvert les photos en noir et blanc de Simon Marsden dans ce livre « Fantômes ». Je conseille aux amateurs de photos de découvrir son univers photographique.

livre Simon Marsden

Beaucoup de châteaux sont connus pour des films comme Eilean Donan (notamment Highlander) qui est l’un des plus photographiés en Écosse, Kilchurn que l’on retrouve dans toutes les brochures touristiques, de même Stalker situé sur une île … Je ne vais pas tous les citer car j’y passerais la nuit, de même pour les livres que j’ai parcourus!!!

Kilchurn castle

 

C’est un vaste domaine pour ceux qui aiment les vieilles pierres, qu’ils soient en ruine ou pas (pour ne citer que  la résidence de Walter Scott Abbotsford ou celui de la Reine mère Castle Mey mais c’est vraiment un raccourci….) Loin des sentiers battus, pour qui aime le calme, Morton Castle est l’un de mes préférés, isolé, près d’un lac, difficile à trouver et un panneau d’historic Scotland indique: « Like the castle itself, the history of Morton can be hard to find… ».  Mais bien d’autres châteaux ont été source d’inspiration pour mes dessins et peintures.

 

Mais l’Écosse n’est pas que cette image classique châteaux hantés et le loch Ness avec son monstre Nessie. Le temps n’est pas toujours à la pluie contrairement à une idée reçue!!

Nessie

L’Écosse a plein de ressources: le folklore est présent, le son des cornemuses, les kilts (un livre m’a appris ce « que portent les Écossais sous les kilts….c’est l’avenir de l’Ecosse »!!), les Highlands games (jeux traditionnels), le haggis incontournable (la panse de brebis farcie) plat traditionnel à expérimenter et à apprécier. Les paysages sont autant de sources inépuisables pour les photographes, d’inspiration pour les écrivains, de lieux de tournage pour les cinéastes (comme le Quiraing sur l’île de Skye). Il ne faut pas oublier les midges, ces petits insectes des marais qui trouvent un malin plaisir à se manifester en « escadrille », surtout à l’aube et au crépuscule.

Quiraing île de Skye

La faune  et la flore sont riches. Dommage je suis une amoureuse des chats et je n’ai jamais vu de chats sauvages les wild cat, mais que de cerfs et des biches « capturés » par l’objectif de l’appareil photos,  de phoques alanguis sur les rochers côtoyant  cormorans, mouettes,  huitriers, et dans le ciel sternes, fous de bassan, macareux et leur bec orange….

 

phoquesphoques

Loin de Paris, de sa frénésie, de la foule, du travail, des transports en commun…c’est apprendre à goûter au calme et au repos, l’espace d’un moment. C’est apprendre à conduire doucement, au ralenti, sur des routes à une seule voie, avec  leurs« passing places », pour laisser passer d’autres voitures que l’on croise et avec en bonus « un petit signe de la main et un sourire »; mais souvent ce sont les moutons en liberté qui se prélassent sur la route.

Je termine cette invitation au voyage par l’accueil et le sourire des écossais à apprécier… Non je ne vais pas parler du sujet du jour qui fâche le Brexit…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *