« Images » construites à partir d’un escalier

Détail de porte

Depuis longtemps je suis attirée par les escaliers, non seulement pour les dessiner mais aussi par la vision qu’ils m’inspirent. Cela a commencé avec le dessin en perspective d’un escalier qui obéit à des règles: que ce soit une vue en plongée ou contre-plongée, qu’il soit droit ou hélicoïdal, présent partout dans les bâtisses, en ville, dans les jardins ou en pleine nature… Le reproduire sur un petit format A4 -A3 n’est pas si difficile, mais le dessiner en grand sur des portes est moins aisé.

De plus dans ma recherche de formes d’escaliers, je me suis intéressée aussi aux rampes d’escalier, notamment du style Art Nouveau que j’affectionne.

Détail de porte

Il est souvent un lieu de repos pour les gens fatigués qui s’y assoient, ou ceux qui attendent l’ouverture d’une porte d’un musée par exemple, voire les « individualistes » dans le RER bondé qui prennent les escaliers pour des sièges… Mais loin de ces considérations, la perception que j’ai des escaliers est autre. La montée de l’escalier peut représenter l’avenir, la lumière, l’imaginaire… quant à la descente ce peut être l’évasion, la fuite mais aussi le côté sombre.. L’escalier pour moi évoque « le clair et l’obscur », c’est comme la vie avec « ses hauts et ses bas », la peinture avec « l’ombre et la lumière ». C’est pourquoi j’en ai  peints ou dessinés beaucoup.

Détails de portes:

J’ai pris également beaucoup de photos. Certains escaliers m’ont marquée soit par leur construction soit par leur situation. L’escalier dit « de Bramante » au Vatican ( mais conçu par Giuseppe Momo en 1932,  Donato Bramante a réalisé un double escalier en spirale semblable à celui-ci en 1512 qui se trouve encore aujourd’hui au Vatican) est un escalier à double hélice à la sortie des musées, avec une verrière située au-dessus qui apporte la lumière. Il comporte deux escaliers, un pour monter et un pour descendre, ainsi les personnes qui vont en sens inverse ne ne croisent jamais.

L’escalier de la Casa Batllo à Barcelone évoque la colonne vertébrale d’un animal préhistorique ou d’un dragon dans sa grotte, sous forme d’une spirale sinueuse et celui de la Casa Mila orné de peintures murales colorées.

Whaligoe steps Ecosse photo de prospectus

En Écosse, situé en pleine nature et difficile à trouver, le « Whaligoe and its steps » est le nom d’un escalier de 363 marches  qui descendent vers ce qui était un port naturellement formé entre deux falaises artificielles. Autrefois c’était un lieu de débarquement pour les bateaux de pêche. C’est munis d’une photo tirée d’un prospectus que nous avons cherché ce lieu.

Mais ce sont aussi les escaliers dans les phares,  les châteaux, les églises, les abbayes, les sites touristiques, les jardins ou en pleine nature… Là encore j’ai pris tellement de photos que le choix est difficile.

A Venise que d’escaliers à monter et à descendre… de même dans le métro!! Par jeu, j’ai pris l’habitude de compter les marches d’un escalier..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *