« De tout temps »

Horloge inspiration Dali

L’article précédent m’a ouvert une nouvelle porte sur « le temps qui passe » et que nul ne peut arrêter. Quand on est jeune et insouciant, tout un avenir se profile et parait lointain. Puis une vie de famille avec des enfants et une carrière professionnelle font prendre conscience que nous « courons tous après le temps ». Nous cherchons à « gagner du temps » avec l’impression de ne pas « avoir de temps » pour tout faire.. Et quand l’âge de la retraite est arrivé, avec quelquefois un regard sur le passé avec ses joies et ses peines, parfois des regrets, le temps semble défiler encore plus rapidement, où les repères horaires routiniers ont fui. Les neurobiologistes expliquent cet écoulement subjectif du temps par l’activité cérébrale avec une représentation mentale. Avec l’âge la durée du présent se rétrécit d’où l’accélération du temps. Ainsi résumé une citation d’ Alfred de Musset

« Le temps emporte sur son aile, et le printemps et l’hirondelle ».

Mais parfois se dessine l’envie d’arrêter la course du temps pour savourer un instant de vie comme l’a écrit Alphonse de Lamartine (Le Lac):

« Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours ! »

Mais il a ajouté plus loin:

« L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! »

 

Ou « capturer » cet instant de vie comme cette citation d’André Hardellet:

« Une photographie est un souvenir en hibernation qui nie l’écoulement du temps. »

Montre Mécénat Chirurgie CardiaqueMais souvent le temps semble passer trop lentement quand l’avancée se fait pas à pas dans une longue file d’attente, ou quand les secours tardent à arriver en situation d’urgence, le regard porté constamment sur la montre ou maintenant sur le téléphone portable ou la tablette!!!

 

 

Au sujet de la montre Jean d’Ormesson a écrit:

« Je ne porte pas de montre, car la tyrannie du temps est une atteinte grave à la liberté. »

 

Horloge de bureauC’est aussi l’impatience dans l’angoisse d’un diagnostic, dans l’espoir de nouvelles qui n’arrivent pas, ou dans l’attente de résultats d’examens. C’est le « supplice » de l’insomniaque qui a du mal à trouver le sommeil. C’est l’automobiliste arrêté au  feu rouge ou bloqué dans un embouteillage qui trouve « le temps trop long », et à l’impression de « perdre son temps », etc…  Mais il faut savoir entendre raison car le temps est incompressible et il faut savoir alors « prendre son mal en patience »!!!

 

En fait le temps est un vaste sujet que tout le monde vit au quotidien et dont le ressenti varie en fonction des situations et des évènements.  Henri Bergson distingue temps et durée, le temps est extérieur à l’homme, mesuré, tandis que la durée est intime intérieure à l’homme.

« Le temps est le temps vécu de la conscience. »

Mais il n’est pas le seul à distinguer le temps physique  et le temps vécu dans notre conscience (psychologique), car le rapport au temps est  différent d’un individu à l’autre, d’une société à l’autre, d’une époque à l’autre, d’un moment de vie à l’autre etc…

 

 

Horloge AfriqueTout semble aller trop vite  à l’heure actuelle, ce qui entraîne fatigue, stress voire burn-out. C’est « courir après le temps ». Certains prônent « L’éloge de la lenteur » (comme Carl Honoré) pour « prendre le temps » d’apprécier la vie. C’est retrouver « le sens du temps », apprendre à « maitriser le temps », à accorder celui nécessaire à chaque chose et à retrouver ainsi une certaine qualité de vie en suivant le conseil de Voltaire:

« Le monde avec lenteur marche vers la sagesse »

Et une pensée de Paul Morand:

« Que de temps perdu à gagner du temps! »

 

 

Horloge JerseyQue sont l’heure et le temps? Pour Marcel Proust:

« Une heure n’est pas qu’une heure, c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et de climats »

Pour Jean Cocteau:

« Le temps est un phénomène de perspectives. »

Pour Victor Hugo

« Les heures sont des fleurs l’une à l’autre enlacées, ne les effeuillez pas plus vite que le temps ».

 

Lorsque j’ai commencé mes recherches sur la définition du mot « temps » (hors météorologie et saisons), je n’imaginais pas le grand nombre d’expressions et de très belles citations usant de ce mot. J’ai donc « passé beaucoup de temps » sur internet et « pris le temps » de lire beaucoup de documents, sans « perdre mon temps » pour autant. Mais il est vrai que j’ai « dépensé beaucoup de temps » car J’ai voulu « remonter le temps » jusqu’à la « nuit des temps » pour en retrouver l’historique et aussi apporter une définition simple.

HorlogeLe temps est une mesure qui définit la durée des choses, d’un évènement. Cette mesure a toujours été une quête scientifique. L’heure est définie comme la 24ème partie du jour solaire moyen. Elle relève de la précision grâce à l’atome de césium de l’ordre de 16 chiffres après la virgule d’une seconde (L’horloge atomique au césium est apparue en 1955 puis l’horloge atomique au strontium est encore plus précise). La seconde est définie comme égale à 1/86400 du jour solaire moyen. Comme le jour solaire vrai (ou durée qui ramène le Soleil deux fois successives au méridien) est variable au cours de l’année, on utilise le jour solaire moyen invariable. Je ne vais pas rentrer plus dans les détails, mais insérer encore des citations:

« Le temps est l’image mobile de l’éternité immobile »  Platon

« Les heures sont longues et la vie est brève »  Fénelon

 

Montre cosmosLe temps s’inscrit dans différents domaines:  physique (temps objectif), psychologique (temps subjectif), philosophique… L’histoire de la mesure du temps remonte aux 1ères civilisations (Égypte, Chine, Mayas, Aztèques…). Au départ la mesure du temps est de nature astronomique avant de céder la place aux physiciens. Ce sujet est tellement vaste que je ne vais pas me « noyer » dans des explications scientifiques (loi de Kepler, théorie d’Einstein et le concept espace-temps où le temps physique perd son caractère rigide et universel etc…)

« Un être humain est une partie du tout que nous appelons « Univers »… Une partie limitée dans le Temps et dans l’Espace ». Einstein

Mais c’est aussi son autre pensée:

« Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez-vous auprès d’une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C’est ça la relativité. »

 Je ne vais pas non plus développer les échelles du temps (atomique international, universel, universel coordonné, des éphémérides, barycentrique…) mais rester plus synthétique!!!

 

Cadran solaire - Ecosse

 

 

L’homme s’est d’abord concentré sur des phénomènes périodiques pour définir une échelle du temps (retour des saisons définies par les solstices et équinoxes, cycles lunaires, alternance des jours et des nuits, déplacement des ombres, mouvement apparent de soleil dans le ciel…).

La division de temps en heures minutes et secondes est basée sur des calculs datant des Sumériens, Babyloniens (IIème millénaire avant J.C.) qui ont inventé le zéro. Ils comptaient en base 60 et nous ont légué ces problèmes de division du temps (1heure=60 minutes et une minute= 60secondes) de même la division du cercle (avec ses ses angles 6×60=360°). Les Égyptiens observaient  les étoiles la nuit et avaient divisé le ciel en décans en fonction de celles-ci (nuit divisée en 12 parties).  Six siècles après, le jour sera aussi divisé en 12 heures également. L’heure résulte d’une division arbitraire d’une journée en 24 parties (cette division est d’origine égyptienne et chaldéenne). Voici une pensée de George Bernard Shaw:

« Ce ne sont pas les heures qui sont précieuses, ce sont les minutes. »

Cadran solaire- EtnaHistoriquement l’heure a été définie par l’utilisation des cadrans solaires marquant l’état de la position du soleil dans le ciel (le 1er cadran solaire connu serait apparu en Égypte vers 1500 avant J.C.). Ainsi a été défini le temps solaire. Ceci traduit à la fois le mouvement de rotation de la terre sur son axe (qui n’est pas uniforme) qui définit le jour, alors que son mouvement  autour du soleil définit l’année. Puis comme la position apparente du soleil n’est pas la même en fonction de la position sur terre, on a divisé celle-ci en 24 parties: les fuseaux horaires. Un temps universel de référence par convention internationale a été établi, c’est le temps moyen de Greenwich (augmenté de 12 heures pour faire commencer le jour à minuit et non pas à midi). Pour l’heure d’été 2 heures sont ajoutées au temps universel, et pour l’heure d’hiver c’est 1 heure.

Reconstitution de la clepsydre (horloge hydraulique). Musée de l'Agora antique d'Athènes - Source WikipédiaComment mesure-t-on le temps? Si le cadran solaire donne l’heure pendant le jour, les Égyptiens, Amérindiens, Grecs… ont utilisé le clepsydre, horloge à eau, pour mesurer le temps la nuit ou quand les conditions météorologiques ne permettaient pas d’utiliser un cadran solaire. C’était un vase percé d’un trou laissant couler l’eau et contenant des graduations à l’intérieur  permettant de mesurer des intervalles de temps, puis amélioré par les Grecs avec un cadran et une aiguille. Le sablier est basé sur le même principe.

Les premières horloges mécaniques  sont apparues au XIVème siècle. Le chronomètre a été inventé en 1737. Au XIXème siècle, l’industrialisation de l’horlogerie a permis la diffusion des pendules et horloges partout. La connaissance des heures a été nécessaire dans le développement des chemins de fer et s’est introduite dans les usines pour mesurer le temps de travail et la productivité. L’horloge à quartz a supplanté les horloges mécaniques et sa miniaturisation (vers 1970) a révolutionné ce domaine de l’horlogerie.

L’horloge atomique découverte en 1947 a permis la précision, actuellement  de 1 seconde pour 300 millions d’années (Pharéo) et a servi à établir une échelle de temps mondial (temps atomique international moyenne des horloges atomiques réparties dans le monde). Les recherches continuent pour améliorer ses performances et s’insérer dans des montres, récepteurs GPS ou Galiléo…

L’homme a inventé des unités de mesure et fixé des dates. C’est ainsi que sont nés les calendriers (systèmes de repérage du temps qui passe) pour compter les années ainsi que les jours et mois dans une année.  Ils ont été nombreux en fonction des époques et civilisations, définis par rapport au soleil et à la lune, de quoi à en « perdre son latin »  ou  à défaut « perdre son temps » pour les comparer (calendriers: de l’Égypte antique, Maya, inca, chinois, romain, bouddhiste, Julien, musulman, orthodoxe, hébreu, copte, zoroastrien, hindou républicain, celtique, grégorien que nous utilisons actuellement…). Notre calendrier actuel compte 52 semaines dont les origines sont lointaines. Les Égyptiens , Chinois et Grecs groupaient les jours en décades (par 10). La semaine en 7 jours date des Hébreux peut-être empruntée aux Chaldéens. Le calendrier hébraïque (luni-solaire) tient compte des phases de la lune (nouvelle lune, premier quartier, pleine lune, dernier quartier) dont chacune dure 7 jours. Le mois correspond à la durée de la révolution de la lune autour de la terre.

 

Montre Petit PrinceLes réflexions sur le temps sont anciennes. Les Grecs ont défini 3 types de temps. Le temps Chronos  (Dieu qui personnifie le temps) est le temps physique quantitatif que nous connaissons avec ses unités de mesure. Le temps Kairos qualitatif est un temps métaphysique expression de la sensation de temps. Le temps Aiôn (divinité grecque) est le temps des cycles (saisons, sommeil, respiration …) mais il signifie aussi la destinée, l’éternité, l’âge…

 

 

 

Horloge bibliothèqueLe mot « temps » est omniprésent et utilisé dans beaucoup de domaines: biologie (temps de saignement et de coagulation), en danse (temps de flèche, temps de pointe etc…), en musique (mesures  à 2, 3, 4 temps), en sport (haltérophilie, gymnastique, … mais aussi  avec les expressions: « être dans les temps », « temps mort » = arrêt de jeu, temps réglementaire..), en mécanique (moteur à 2, 4 temps…), en informatique (« temps partagé », « temps réel »..), en théologie (« la fin des temps »…), en religion (« temps du carême », « temps pascal »…), en linguistique (adverbes ou prépositions de temps, complément de temps, temps d’un verbe…), en histoire, périodes de vie (temps de crise, de guerre, temps des croisades, des grandes découvertes, des années folles…), etc… L’utilisation de ce mot est tellement répandue  et se retrouve dans tellement d’expressions que j’ai voulu seulement en donner un aperçu. Je ne vais donc pas continuer à ébaucher ce long catalogue (et je n’ai pas abordé le « temps » en météorologie!!!) car « le temps passe », mais je suis loin d’avoir exploré ce vaste sujet.

« Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, L’Art est long et le Temps est court. »  Charles Baudelaire

 

Montre Van GoghJe termine par Françoise Sagan:

« Mon passe-temps favori, c’est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contre-temps. »

Et Verlaine:

« Rêvons c’est l’heure »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *