Escapade en vélo

Tableau de sable - Inspiration Photo Otho Lloyd, Barcelona, España, 1946

Plusieurs images ont contribué à de nouvelles recherches pour connaitre toute l’histoire de la bicyclette.

 

D’abord Internet est un prodigieux album de photos anciennes pour trouver l’inspiration dans la composition de mes tableaux de sable. Parmi ces images sont apparus des précurseurs de notre vélo actuel.

 

Ce sont des captures d’images lors de nos voyages, des instants de vie,  comme ces enfants en Ouzbékistan qui voulaient nous montrer leur inventivité à adapter de la lumière sur leur petit vélo..

 

C’est aussi ce tisserand écossais, d’une petite entreprise de tissage de l’île de Skye, qui a repris un métier à tisser et a adapté un système pédalier de vélo pour faire son tissu (Skye weavers powered by pedal). C’est ainsi que sportivement il tisse son beau tweed pendant des heures!!!

 

D’autres photos de vélo anciens ou en des lieux insolites ont été capturées au cours des balades, voire une peinture sur une palissade devant une vitrine en Écosse.

Irlande

 

Ecosse - Dumfries

 

C’est une histoire de tandem avec la visite de la petite île anglo-normande de Sercq (proche de Guernesey), qui ne se visite qu’à pied, en carriole, ou en vélo (location alors pour nous d’un tandem), car les véhicules automobiles sont interdits (sauf les tracteurs). Puis c’est l’acquisition d’un tandem moderne en remplacement d’un autre vétuste pour continuer une remise en forme  à deux.

 

Diseappearance - Michael Riendeau as Anthony Sullivan  sur son velo

Enfin c’est l’histoire d’un petit vélo jaune, aperçu dans une série télévisuelle (Disappearance), qui a ouvert une fenêtre sur mon enfance. J’allais à l’école primaire, chevauchant mon petit vélo jaune et comme la côte à monter était dure, mais tellement agréable à redescendre à la fin des cours!!!

Un peu d’humour de Pierre Dac :

« Il est idiot de monter une côte à bicyclette quand il suffit de se retourner pour la descendre »

C’est aussi la chanson de Yves Montand qui résonnait à cette époque:

Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette
Nous étions quelques bons copains…

Pour commencer ce nouveau voyage,  voici un aperçu des synonymes:  petite reine, bécane, cycle, bicycle, clou, vélo abréviation de vélocipède, biclou, tandem , mais aussi triplette, quadrupette, vélocifère ou célérifère, draisienne…

 

Wilhelmina Helena Pauline Maria, reine des Pays-Bas en vélo jardins du palais de Soestdijk 1938 - Source WikipédiaL’expression « la petite reine » serait liée à une jeune néerlandaise qui devient reine à 10 ans, grande amatrice de bicyclette (Wilhelmine d’Orange-Nassau) et parait dans un article en 1898 dans « la France illustrée »  alors que la souveraine est de passage à Paris. Ce surnom désigne ensuite la bicyclette elle-même, nom popularisé ensuite par un reporter qui dans son histoire du vélocipède a parlé de la « reine bicyclette ».

 

 

 

Le mot bécane a d’abord signifié mauvaise locomotive (1841), avec assimilation du bruit de la machine au cri de l’oiseau qui frappe du bec. Il a pris le sens de bicyclette en 1890. Ce nom a connu un renouveau après-guerre grâce au succès du constructeur Motobécane et de la célèbre Mobylette (1949), mot formé à partir de mobile et bicyclette. Actuellement il désigne aussi une machine, en particulier un ordinateur…

 

 

Le biclou est une expression argotique. Le clou a désigné fréquemment une automobile usée, un vélo usagé. Le mot biclou provient du croisement de clou et bicyclette.

Le tandem a connu ses heures de gloire vers 1930 à l’instauration des congés payés. Des couples qui ne pouvaient pas s’offrir le luxe d’une automobile pouvaient alors aller se balader ensemble sur les routes. L’expression « travailler en tandem » vient de là en référence à l’efficacité d’une action en duo. Il existe des versions à 3 ou 4 places: triplette, quadruplette. D’origine anglaise, le nom viendrait du latin tandem qui signifie « enfin, à la longue ». Ce mot était utilisé dans l’argot étudiant anglais pour exprimer l’idée de longueur d’un attelage interminable. Les étudiants raillaient ainsi les carrosses des personnes huppées, attelés d’une double colonne de chevaux, l’une à l’avant, et l’autre à l’arrière. Ce terme désignait auparavant un cabriolet découvert attelé de deux chevaux en flèche, d’abord en anglais (1794) , puis en français (1816).

 

 

 

Les premiers croquis illustrant un véhicule à 2 roues, ressemblant à une bicyclette, seraient attribués à Léonard de Vinci  mais dont l’authenticité n’a pas été prouvée.

Célérifère - Source pages.techno.free.frA la fin du XVIIIème siècle le Comte de Sivrac aurait inventé le « célérifère », premier véhicule à 2 roues présenté comme un cheval de bois auquel 2 roues auraient été fixées.

 

 

 

Karl Drais von Sauerbronn - Source WikipédiaL’histoire de la bicyclette remonte en 1817 avec un baron allemand (Karl Drais von Sauerbronn) qui a inventé sa « machine à courir ». Il était assis sur une poutre en bois reliant 2 roues et il avançait par action de ses pieds au sol. Cette « Laufmaschine » a été appelée ensuite vélocipède en 1818 et draisienne en l’honneur de son inventeur.

 

 

Kirkpatrick Mac Millan - Source PinterestEn 1839, l’écossais Kirkpatrick Mac Millan, forgeron,  fut le premier à perfectionner la draisienne en entraînant la roue arrière à l’aide de leviers et un système de pédales. Il devenait possible de rouler sans que les pieds ne touchent le sol par un mouvement de va-et-vient des jambes (et non un mouvement rotatif).

 

 

 

Bicycle de P et E Michaux - 1910 - Place de la Concorde - Source lepetitbraquet.frEn 1861 les Michaux, Pierre et Ernest  (serruriers) ont réparé et perfectionné une draisienne à la roue avant défaillante  en l’équipant d’une « pédivelle » (brevet d’invention en 1868), qui va devenir la pédale, d’où la création d’un pédalage rotatif. Le vélocipède (« michaudine ») est né et fut le premier succès commercial de la bicyclette. Le vélocipède à pédale connait un franc succès à partir de 1867.

 

 

 

Pierre Lallemant - 1870 - Source WikipédiaD’autres pionniers revendiquèrent avoir inventé un système à pédale comme Pierre Lallement dès 1862 qui émigra aux USA puis obtint un brevet américain en 1866 pour sa machine qu’il appella « bicycle ». Certains appellèrent cette machine « boneshaker » ( secoueuse d’os) du fait des roues, en bois cerclées de fer. Le confort relatif apparait en 1869 avec des garnitures de roues en caoutchouc dur.

 

 

 

 

 

Plusieurs inventeurs ont créé des prototypes nouveaux mais qui n’ont pas eu de suite comme cette machine entièrement métallique avec transmission par chaîne, conçue par l’horloger Guilmet et réalisée par le constructeur Meyer en 1869.

En 1870 un anglais James Starley améliora ce vélocipède , en l’allégeant et en le munissant d’un grande roue à l’avant. Le « Grand Bi «  est né permettant d’atteindre des vitesses plus grandes.

 

En 1879 H. J.  Lawson créa le système de transmission par chaine de la force du pédalage  ainsi fut créé le pédalier vers la roue arrière. Mais il ne connut pas le succès commercial du Grand Bi alors en plein essor.

Starley-cycle - Source PinterestC’est en 1884 à Jonh Kemp Starley (son neveu)  que l’on doit l’ancêtre de la bicyclette actuelle « la bicyclette de sécurité » car plus sécuritaire que le Grand Bi, avec des roues de taille raisonnable et une transmission par chaîne.

Depuis cette date la bicyclette a dans sa forme générale fort peu évolué, l’ère des pionniers se termine ouvrant la voie à une industrie en plein essor.

Ensuite ce sont des avancées technologiques qui se sont succédées:  avec l’apparition de système de chambre à air, en 1888, un vétérinaire écossais, John Boyd Dunlop, inventa un bandage en caoutchouc rempli d’air (qui contribua à améliorer le confort du cycliste),  les français André et Edouard Michelin apportèrent le pneu démontable en 1891 ( séparant la chambre à air du pneu). Les innovations se succèdèrent:  les freins (à patin, à mâchoire, à rétro-pédalage), les changements de vitesses, les dérailleurs etc… Au début, l’éclairage des cycles était constitué d’une bougie puis d’une lampe à acétylène montée à l’avant sur une suspension à ressort puis vinrent la dynamo et l’ampoule électrique.

Photo ancienne - Bloomer - Source PinterestLes bicyclettes sont devenues un produit industriel dès 1890 (en France Peugeot, Mercier, Manufrance…) et à des prix abordables. Ceci a contribué aussi à l’émancipation de la femme. En 1895 certains moralistes et médecins affirmèrent que « la bicyclette était une menace pour la santé physique et morale des femmes et encourageait exhibitionnisme et dévergondage, voire à développer des pratiques masturbatoires » (en chevauchant une selle et en se mettant en mouvement). De plus les vêtements à l’époque n’étaient pas adaptés. Les femmes se sont battues pour porter le bloomer (sorte de jupe-pantalon) pour pouvoir pratiquer la bicyclette et se libérer du corset.

 

 

En 1900 la bicyclette moderne est née avec  ses 2 roues de même taille, sa chaine de transmission et ses pneus démontables, gonflés à l’air. Beaucoup de modèles de vélo sont décrits (portant le nom de leur inventeur), vélo couché, vélo pliant, vélo de course, vélo utilitaire, side-car etc…. Ce fut le premier moyen de locomotion rapide utilisé par les policiers. Ils portèrent alors ce surnom d‘hirondelle, comme le nom de leur vélo, car leur silhouette avec la pèlerine flottant au vent évoquait cet oiseau …

 

Cette évolution technologique a eu un regain dans les années 80 avec l’apparition du VTT et de nouvelles innovations (changements de vitesse « indexés », suspensions, matériaux nouveaux (titane, fibres de carbone..). En un siècle, le vélo a beaucoup évolué, de la position du cycliste à la transmission en passant par la taille des roues. Aujourd’hui, l’évolution du vélo porte sur ses matériaux, sa transmission (courroie, électrique, boîte de vitesses) et ses équipements (suspensions, freinage),  toujours plus légers, confortables, faciles à utiliser. L’histoire du vélo est tellement vaste que plutôt de s’y attarder il est plus intéressant de se poser devant l’évocation du passé avec des photos anciennes. 

Ainsi beaucoup de photos anciennes montrent l’attrait du vélo de tout temps,  son utilisation en toutes circonstances,

 

 

autant les adultes que les enfants,

 

 

 

voire des exploits sportifs comme dévaler des escaliers en vélo!!!

ou ce fou du vélo

Photo ancienne - Source forum.tontonvelo.com

 

Beaucoup d’autres photos montrent des célébrités et des stars  chevauchant leur bicyclette.

 

L’engouement pour le vélo (économe en énergie) a de plus en plus « le vent en poupe » du fait de la montée des idées écologiques et de l’urgence de préserver notre planète de la pollution. Dans certains pays (notamment nordiques) c’est devenu tout un style de vie pour se déplacer. En France l’aménagement de pistes cyclables se fait progressivement. Une prise de conscience des avantages de la pratique au quotidien du vélo progresse avec ces notions des bienfaits pour l’environnement et pour la santé publique du fait de l’activité physique.

Tableau de sable - D'après une photo de 1933 - Source Pinterest

 

 

Pour terminer j’ai retenu mon coup de cœur: une photo d’Einstein pour réaliser un tableau de sable avec sa citation que j’affectionne:

« La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre »

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “Escapade en vélo

  1. Merci Françoise pour le blog escapade en vélo superbe vue de différents vélo très joli à voir et à lire c’est fascinant .bises mémé

    • Bien reçu votre commentaire.
      Merci pour l’intérêt que vous portez à mes articles.
      Comme d’habitude celui là m’a demandé beaucoup de temps mais c’est toujours aussi passionnant de pouvoir partager le fruit des mes recherches car Internet est un puits de connaissances sans fond!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *